Combien vaut l’industrie du mariage au Royaume-Uni ?

L’industrie britannique du mariage est en difficulté. Chaque année, il y a environ 275 000 mariages, générant un revenu de 10 milliards de PS. Cependant, le gouvernement n’apporte pas un soutien suffisant au secteur. Le gouvernement n’a pas accordé suffisamment de temps pour préparer le secteur à la crise. De plus, les mariages sont très demandés, le gouvernement doit donc accorder plus de temps pour aider à la préparation. C’est pourquoi cet article aborde l’avenir du secteur et les tendances.

Tendances du secteur du mariage

De nombreux couples évitent les pratiques traditionnelles du mariage et y ajoutent leurs propres variantes pour créer une expérience plus personnelle. Au lieu de saluer les invités pendant l’apéritif, les couples optent désormais pour des discours avant le dîner, ce qui permet aux orateurs de se détendre après une longue journée. L’accent est désormais mis sur le plaisir des invités et le confort des membres de la fête de la mariée, plutôt que sur les parents des mariés qui organisent l’événement.

Par exemple, un mariage petit et intime permettra aux couples de disposer du budget nécessaire pour ajouter un détail unique, comme des installations florales ou des locations spécialisées. M. Horne suggère aux couples qui souhaitent ajouter une touche personnelle d’envisager la création d’écussons personnalisés sur leurs invitations de mariage, leurs menus de mariage et leurs serviettes de table. Les sceaux de cire personnalisés et les tables à dessert extravagantes sont également des tendances populaires. La vidéographie de mariage prend également une importance croissante. De plus en plus de couples optent pour des vidéos de mariage avec des images de drone, des montages artistiques et de la musique.

Impact de la crise du Covid-19

Au Royaume-Uni, la crise a entraîné des annulations de mariages. L’impact du virus Covid-19 sur l’industrie du mariage au Royaume-Uni est déjà apparent. Malgré les dernières mesures prises par le gouvernement pour aider le secteur, il faudra probablement plus de temps pour que l’industrie se rétablisse. En général, l’organisation d’un mariage prend entre douze et vingt-quatre mois. Le gouvernement a offert un soutien économique général, des prêts garantis par l’État et un programme de chômage technique pour maintenir les entreprises à flot pendant cette crise.

Le soutien du gouvernement au secteur

On a beaucoup parlé du soutien du gouvernement à l’industrie du mariage, mais comment cette aide a-t-elle été obtenue ? Certaines personnes craignent que le secteur ne souffre d’un manque de financement. En fait, malgré le succès du programme de congés, il est dommage que le soutien gouvernemental à l’industrie ait été sous-utilisé. Le gouvernement a fourni 1,6 milliard de PS en subventions pour restrictions supplémentaires (ARG) pour les entreprises qui ne paient pas de taxes professionnelles, mais il a sous-utilisé 210 millions de PS à la fin du mois de juin. L’industrie du mariage est également touchée par le manque de financement du gouvernement pour de nombreuses entreprises.

Il existe également de nombreux exemples d’entreprises contraintes de fermer leurs portes. La boutique de mariage d’Emma a fermé pendant quatre mois et demi l’année dernière. L’industrie du mariage est extrêmement importante dans le sud de l’Écosse, qui a accueilli près de 5 000 cérémonies en 2019. L’industrie du mariage en Écosse est particulièrement importante pour cette région, qui abrite Gretna Green, l’un des lieux les plus célèbres au monde. Le financement du gouvernement pour ce secteur contribuera grandement à aider les petites entreprises, comme Miss Bush, à rester ouvertes.

L’avenir du secteur

Le secteur du mariage est confronté aux défis d’une économie en mutation. Les couples dépensent plus que jamais pour leur mariage. Selon un récent sondage réalisé par Zola, 76 % des couples prévoient de se marier à leur date initiale. Toutefois, 30 % ont reporté leur mariage de printemps. Les couples doivent faire face à cette incertitude, ce qui suscite des inquiétudes chez les prestataires de services de mariage.

Un certain nombre de changements ont été apportés au secteur ces dernières années, notamment une modification de la tarification des services. Par exemple, les lieux de mariage ne peuvent accueillir que 15 invités au lieu des 30 habituels. En conséquence, les entreprises investissent dans des postes d’hygiène autour du lieu du mariage. Les couples choisissent également des dates de mariage différentes au cours de l’année, comme les jours de semaine et les étés. De nombreux lieux de réception s’adaptent également davantage aux différents régimes alimentaires.